Château La Fleur de Boüard, La naissance Château La Fleur de Boüard, Les atouts Château La Fleur de Boüard, Le défi

La fleur

De l'intuition à la reconnaissance

Château La Fleur de Boüard est né de la profonde croyance de son propriétaire, Hubert de Boüard de Laforest, dans la richesse des terroirs de Lalande-de-Pomerol. Accompagné de ses enfants Coralie et Matthieu et de son directeur technique Philippe Nunes, il met son savoir-faire technique et oenologique au service d’une démarche innovante et respectueuse de son environnement. Grâce à une approche précise et vertueuse, la famille de Boüard élabore des vins d’une exceptionnelle finesse, dignes des plus grandes appellations bordelaises.

La naissance

Animé par la profonde conviction que les terroirs de Lalande-de-Pomerol peuvent produire des vins d’exception dignes des plus grandes appellations du bordelais, Hubert de Boüard de Laforest devient propriétaire de ce vignoble de 25 ha en 1998.

Ses enfants, Coralie, Matthieu et Quentin, partagent avec lui cette passion du travail de la vigne et du vin, et participent au projet. Philippe Nunes, Directeur Technique, complète cette force collective. De cette association, devenue synergie, nait une véritable ambition familiale, pour apporter à ce vignoble toute la reconnaissance qu’il mérite.

Les plus beaux secrets de ce terroir

Nichées au coeur de l’appellation Lalande-de-Pomerol, à proximité de Pomerol, les terres de Château La Fleur de Boüard appartenaient à un facteur passionné, qui cultivait amoureusement sa vigne. La famille de Boüard acquit ainsi des vignes saines, épargnées par les affres de la surexploitation, et à forte densité. Grâce à une démarche rigoureuse et respectueuse de l’équilibre de la nature, elle s’engage depuis à faire germer les plus beaux secrets de cette terre, pour élaborer des vins de très grande qualité, leader de l’appellation.

Les Atouts

L’épanouissement
du vignoble

Révéler toute la richesse de ce terroir, c’est le défi relevé par Hubert de Boüard de Laforest, Coralie et Matthieu. Enfants de Saint-Emilion, où ils grandirent dans les vignes familiales d’Angélus, ils sont convaincus que les vignobles de Lalande-de-Pomerol possèdent toutes les qualités nécessaires à l’élaboration de grands vins.

Ces terres fertiles proches des confluents de la Dordogne et de l’Isle, jouissent des bienfaits d’un climat ensoleillé, à la fois chaud et humide, idéal pour la culture de la vigne. Cette douceur climatique favorise l’éclosion précoce de la fleur de vigne. Une singularité territoriale qui explique l’usage fréquent du nom “ La Fleur ” dans l’appellation.

Une famille de grande tradition viticole

Toute fleur puise sa force dans la terre qui nourrit ses racines. La grande diversité des sols du vignoble de Château La Fleur de Boüard, constitués d’argiles, de graves et de sables, donne à ce terroir une nature généreuse favorable à l’encépagement du domaine (80 % Merlot, 15 % Cabernet Franc, 5 % Cabernet Sauvignon).

La famille de Boüard met en œuvre tout son savoir-faire pour que cette fleur précoce devienne un fruit éclatant et charnu. Grâce à une approche rigoureuse, fondée sur une grande tradition viticole respectueuse de l’équilibre de la nature et sur des savoirs œnologiques et scientifiques, elle veille soigneusement à l’épanouissement de son vignoble.

 

Le défi

Près de douze années de restructuration du vignoble ont été nécessaires pour que la vision intuitive d’Hubert de Boüard de Laforest se mue en une entreprise familiale pérenne. Un projet dans lequel l’innovation technologique se met au service du perfectionnement de la qualité.

La recherche perpétuelle de qualité et de finesse, qui caractérise le savoir-faire de la famille de Boüard, repose sur des savoirs scientifiques et œnologiques reconnus, associés à des explorations technologiques et architecturales innovantes. Les nouvelles installations qui allient l’esthétique du verre à la noblesse du bois, incarnent cette démarche audacieuse.

L’enracinement d’un patrimoine familial

Entre ces murs se cachent un laboratoire d’analyses œnologiques, véritable vivier de recherches et d’expérimentations sur la culture de la vigne et l’élaboration du vin. La principale innovation réside dans la construction d’un chai unique au monde, doté d’une technologie performante et novatrice, au service d’un procédé révolutionnaire, basé sur un système de cuves tronconiques inversées suspendues.

Ces investissements permettent de puiser le meilleur de ce terroir, pour élaborer des millésimes renommés, dignes des plus grands crus de Bordeaux. Une quête d’équilibre, de justesse et de finesse qui a vu éclore Le Plus de La Fleur de Boüard, Château La Fleur de Boüard et Le Lion de La Fleur de Boüard. Ces trois cuvées prestigieuses contribuent à l’enracinement de ce patrimoine familial.